Fédération Genevoise Equestre

2e journée pour la 52e édition du CHI-W de Genève.

Quelle journée ce vendredi 7 décembre! En effet en cette journée ou la tempête de neige sévissait dehors, c'était chaud dans les halles de Palexpo avec des épreuves de grande classe dont l'épreuve des combinaisons et surtout la 12e finale du Top 10 Rolex IJRC.

Mais revenons d'abord sur les épreuves du Jockey Club, ou Marion Collet (Head Racine) signait le doublé après sa victoire d'hier. Léa Roch (Petrouchka du Don) était seconde devant Sandrine Berger (Philadelphia III). La 2e série revenait à Clara Best (Pepite Landaise). Elle devançait Eugénie Dunant (Clontrom Lucky Guy) et Camille Clivaz (Lanzelot III).

L'épreuve du Jockey Club RN135, disputée en 2 phases, revenait à Léonie Wahlen (Fromecs Acquelina). Superbe parcours pour Laura Terrier (Phébus du Grasset) qui se classait seconde devant un autre Genevois, Fernand Blein (New Star Sauvage).

Première épreuve internationale en début d'après midi, avec une épreuve en 2 phases disputée sur 1m45. Le dernier champion du monde à Lexington, le cavalier Belge Philippe Le Jeune (Leo du Prairial) s'imposait lors de la seconde phase. Deuxième place pour la très rapide italienne Lucia Vizzini (Loro Piana Lismeen Lancer). La 3e place revenait à Michel Robert(Catapulte).
Nouveau classement pour notre championne Romande, Frédérique Fabre Delbos (Prevert van Sint Maarten) qui se classe à la 11e place.

L'épreuve des combinaisons (1m50) était très disputée et voyait un nombre record de participants au barrage, 14 alors que l'année passée ils n'étaient que deux à se sortir des multiples difficultés de cette épreuve spectaculaire. Au barrage, le cavalier français Patrice Delaveau (Lacrimoso 3 HDC) était impressionnant et s'imposait devant Christian Ahlmann (Asca Z) et Ludger Beerbaum (Chiara).

Le moment phare de la soirée débutait sur le coup des 20h30 par la présentation des 10 champions de cette 12 e finale du Top 10 Rolex IJRC. Avec deux suisses au départ, 3 français, 3 allemands, un suédois et une australienne, tous auréolés de multiples titres et victoires, les pronostiques étaient plus que compliqués quand à la victoire finale.

Après un premier tour difficile, plusieurs cavaliers se laissaient piéger par le chrono et terminait avec un fâcheux petit dépassement de temps, c'était le cas pour Rolf-Göran Bengtsson, Roger Yves Bost, Marco Kutscher, Steve Guerdat et Pius Schwizer. Christian Ahlmann, Edwina Tops-Alexander, Kevin Staut, Pénélope Leprevost, et Marcus Ehning terminaient tous sans fautes préservant le suspense pour la seconde manche.

Avec un virage de fou sur le dernier vertical, un parcours sans fautes et un chrono canon, Christian Ahlmann (Taloubet Z) s'imposait dans cette finale du top ten, se voyant remettre du coup une magnifique montre. Edwina Tops-Alexander (Cevo Itot du Château) aura également été très rapide lui permettant de se classer seconde devant Kevin Staut (Silvana HDC).

Déception pour les nombreux fans de notre champion olympique, Steve Guerdat, qui en selle sur Nasa, n'aura jamais été dans le coup (5 points au premier tour, 4 points au second).

Finalement la soirée se terminait par la première épreuve d'attelage, une épreuve pré-qualificative pour la FEI World Cup Driving. L'ultra favori, meneur australien Boyd Exell, invaincu à Palexpo, faisait à nouveau étalager de son talent en s'imposant avec plus de 8 secondes d'avance sur le suédois Tomas Eriksson, la troisième place revenait à l'attelage hollandais de Theo Timmerman.

A relever le super tour d'honneur des ces trois champions, qui auront offert au public de Genève un splendide quadrille d'attelage improvisé.