Fédération Genevoise Equestre

3e journée du 47e CSI-W de Genève

Extraordinaire journée à Palexpo en ce samedi 8 décembre avec comme point d’orgue une superbe 7e finale du Top-10 disputée dans une ambiance de folie pour la dernière fois à Genève avant son organisation à Bruxelles en 2008.

 

Toutefois avant ce moment si attendu par le nombreux public de nombreuses épreuves étaient planifiées et proposèrent elle aussi leur lot de suspense et d’émotions.

 

La première épreuve, la finale du Youngster tour était remporté par Pius Schwizer (Enzo II) déjà classé second dans l’épreuve d’y hier. La cavalière de Chenevez, Dehlia Oeuvray Smits (Cerano von Hof CH) se classait seconde devançant Carlos Garcia (Mohikan de Koes).

 

La désormais traditionnelle épreuve de combinaisons, qui compte désormais pour les Rolex Rankings suivait au programme. C’est la cavalière Irlandaise Jessica Kurten (Castle Forbes Vivaldo vh Costersveld) qui s’impose de manière indiscutable lors du barrage devant Christian Ahlmann (Lorenzo 208) et Markus Ehning (For Germany) victime de 4 points.

 

Sur le coups des 16h00, le premier départ étais donné pour la spectaculaire chasse sans selle, qui oppose les cavaliers montant à cru à des jeunes espoirs à poney. Dernier à prendre le départ Philippe Putallaz (Maastricht D) s’élançait sur le parcours dans un rythme de folie poussé par le nombreux public et réalisait le meilleur temps lui assurant la victoire face à Fabio Crotta (Kimoni du Chat Belle Vue) et Pierre Kolly(Huppee de Vaudival).

Le genevois renouait à nouveau avec la victoire dans cette épreuve qu’il avait déjà remporté à de nombreuses reprises dans le passé. A noter également la belle 5e place de Jessy Putallaz (Joy’s Mouche)qui lui aussi à tout tenté.

 

C’est une épreuve à difficultés progressives avec un Joker qui était proposé au public en ce début de soirée. C’est le cavalier britannique John Withaker (Casino) qui remportait la victoire en franchissant le Jocker avec plus de 3sec d’avance sur Julien Epaillard (Kanthaka De Petra) et Steve Guerdat (Ferrari).

 

Ludger Beerbaum
C’est une salle comble qui accueillait tour à tour les 10 meilleures cavaliers mondiaux présent pour cette 7e édition de la finale du Top-10 mondial IJRC. Beat Mändli (Ideo Du Thot) premier à s’élancer débutait de fort belle manière ce parcours impressionnant par l’addition de difficultés technique, avant de concéder 4 points sur un oxer de chalets, sons cheval faisant banquette.

Gerco Schroder, Marcus Ehning, Beezie Maden, Christian Ahlmann, Albert Zoer ne faisaient pas mieux que le cavalier helvétique, tous victime de 4 points. Michael Whitaker, voyait ces chances s’envoler après sons parcours ponctué de 8 poinst.

Puis ce fut au tour de la lauréate 2006 de s’élancer, Meredith Michaels-Beerbaum et son très fougueux destrier Checkmate. Checkmate qui malheureusement pour Meredith, refusa violemment de sauter le mur, provoquant l’élimination de la cavalière d’outre Rhin. Checkmate semble définitivement très effrayé par des murs, puisqu’elle connaisait également l’élimination il y a peu lors du CSI de Vérone.

Restait à s’élancer Jessica Kurten (Castle Forbes Libertina) et Ludger Beerbaum(Couleur Robin). Tous deux présentèrent une fiche parfaite exempte de pénalités.

 

Jessica Kurten
La seconde manche, disputée sur un tracé différent, mettait fin aux espoirs de Gerco Schroder, Albert Zoer et Beezie Maden, qui terminaient tous à un total de 12 points.

Marcus Ehning et Christian Ahlmann, terminaient quand à eux avec un total de 8 points.

Le repêché de dernière minute Beat Mändli, réalisait un superbe second parcours sans fautes lui permettant de se hisser à la 2e place devant un Ludger Beerbaum victime d’un faute d’obstacle. Dernière à prendre le départ la pression montait pour la cavalière Irlandaise Jessica Kurten. L’équation était pourtant simple, finir sans fautes était synonyme de victoire mais la moindre faute pouvait la repousser au delà du podium. Mais Jessica Kurten ne craquait pas et faisait même une démonstration lors de ce second tour, laissant exploser sa joie une fois le dernier vertical franchi.

 

A la suite de ce grand moment les organisateurs eurent l’excellente idée de remplacer le peu passionnant PMU Master par une superbe épreuve d’Attelage, une épreuve de rapidité et d'adresse jugée au Barème C. C'est l’équipage Français de Benjamin Aillaud et ses chevaux (Vandor, Conver VI, Magus (HU), Favory 290) qui s’imposent de près de 2 secondes l’équipage Hollandais de Koos de Ronde (Gerrit, Igor, Mario, Mister). A la troisième place l’équipage Suisse de Daniel Würgler (Generale Cassa, Generale Erga, Favory Pastora, Attila XI).
 
 
C. Leuenberger FGE 2007