Fédération Genevoise Equestre

51e CHi-W de Genève - Dimanche

Dernière journée de concours pour cette 51e édition du CHI-W de Genève.

Les cavaliers internationaux se retrouvaient une dernière fois avant le grand prix pour une épreuve disputée au barème A au chrono sur des hauteurs de 1m40.

La cavalière Française, très en forme ces derniers temps, Pénélope Leprevost (Modena) s'imposait devant Daniel Etter (Constanzia) et Werner Muff (Unik GS).

Grosses surprises en attelage dans l'épreuve disputée aux points, en effet l'ultra favori Boyd Exell, déjà victorieux deux fois à Palexpo a manqué son épreuve terminant 4e. Son dauphin de vendredi et samedi n'a pas fait mieux lieu non plus, puisque le meneur hollandais Koos de Ronde termine 6e. L'épreuve est donc revenu au hongrois Zoltán Lázár qui aura totalisé le plus de points. 2e place pour l'attelage français mené par Thibault Coudry. Theo Timmerman termine à la 3e place.

C'est sur le coup des 14h15 que débutait l'un des moments phare de cette 51e édition, Le Grand Prix FEI Rolex. Ce sont 16 paires qui se qualifiaient pour le barrage se jouant des 16 difficultés du parcours initial, donc un difficile triple et un palanque au couleurs du Jet d'eau qui aura déçu plus d'un.

Le barrage était palpitant, après plusieurs excellents passage dont ceux de Claudia Gisler et Denis Lynch la barre était déjà placée très haute mais c'était sans compter sans le Français Patrice Delaveau et son Orient Express, qui portait magnifiquement son nom. Le cavalier basée en Normadie prenait le lead avec un chrono incroyable.
 
Ce fut alors au tour de Steve Guerdat et son génial Nino des Buissonnets, poussé par le public, le Jurassien prenait touts les risques mais sans toutefois battre le français, se retrouvant derrière pour 27 centièmes.

Antépénultième cavalier à s'élancer, Rolf-Göran Bengtsson (Casall La Silla) pensait avoir fait le plus dur, en battant pour 20 centièmes le temps de Patrice Delaveau, mais c'était sans compter sur le brésilien Alvaro Miranda. Le mari d'Athina Onassis, qui sait aller très vite aura eu un peu de chance avec AD Ashleigh Drossel Dan sur le 7e du barrage, mais n'aura pas ralenti le moindre instant dans la dernière ligne lui permettant de s'imposer pour la première fois à genève.

C'est donc par de belles remises de prix et le sacre de Werner Muff comme meilleur cavalier du concours, que la 51e édition du CHI-W de Genève prenait fin. Rendez vous l'année prochaine du 6 au 9 décembre 2012.
 
FGE 2011 C. Leuenberger