Fédération Genevoise Equestre

Clio, Nicolas et Philippe aux championnats suisses

Trois Genevois vont disputer les championnats suisses de saut à Avenches les 6, 7 et 8 septembre prochains dans le cadre des 4e Swiss Equidays. Clio Choukroun et Nicolas Firmenich vont courir avec les licenciés régionaux, Philippe Putallaz se mesurera avec l'élite.

 

Clio Choukroun (Deel Coin) et Nicolas Firmenich (Dionysos II) ont été désignés par la Fédération Genevoise Equestre. Ils sont en mesure d'affronter des parcours R4/M2 réputés très exigeants pour ce championnat suisse R.

Autant pour Clio (14 ans) que pour Nicolas (19 ans), c'est une première. "Je ne me rends pas bien compte que je vais au championnat suisse" confie Clio qui précise vouloir y aller avant tout pour le plaisir et pour acquérir de l'expérience.


Philippe Putallaz chez l'élite



Sur 26 participants au championnat suisse élite, six sont Romands: Dehlia Oeuvray, Céline Stauffer, Steve Guerdat, Sarah Chiecchi, Christophe Barbeau et Philippe Putallaz. Le cavalier de Versoix s'est qualifié avec L'Amie et Maastricht D. Mais c'est L'Amie qu'il va monter. "Maastricht D est encore jeune pour y participer" confie Philippe qui participera avec elle aux épreuves d'encadrement.

Confiant après ses bons résultats obtenus dernièrement avec L'Amie en Grand Prix (7e à Lignières et 3e à Verbier), Philippe se rend à Avenches motivé. Et il espère bien repartir avec la wild-card pour le CSI-W de Genève promise au meilleur cavalier romand. Après Lignières, Philippe avait avoué qu'il était en mesure de viser une place parmi les dix premiers. «L'Amie a les qualités pour. Il y en a peu qui les ont. Si c'est vraiment gros, il va être là, c'est sûr ! ».

Sandra Putallaz et Pierre Brunschwig préfèrent renoncer

Selon le constructeur Rolf Lüdi, les parcours seront en effet énormes, à l'image de ce qui se fait en prix des nations. Raison pour laquelle deux Genevois, qui s'étaient pourtant qualifiés pour ce championnat suisse élite, ont préféré ne pas s'aligner au départ.

Sandra Putallaz ne veut pas "griller" Palmira von Hof CH. Elle est consciente qu'elle n'a, au contraire de beaucoup, qu'un cheval de ce niveau. "La décision n'a pas été facile à prendre. Je sais qu'en n'allant pas au championnat suisse, je risque de perdre pas mal d'opportunités, comme entrer dans le cadre élite 2003 ou participer à des concours à l'étranger" avoue un peu amère Sandra. Mais la lucidité et le respect de sa jument l'ont emporté. C'est au concours de Sion qu'elle se rendra avec Palmira.
 

Pierre Brunschwig lui aussi a préféré renoncer au championnat suisse élite. Il y a un mois, Pierre nous avait déjà fait part de son incertitude quant à sa participation. « Il est vrai que ce serait un grand moment. Mais je veux que ma jument et moi soyons très en forme pour y aller. Un championnat suisse, c'est le top de la difficulté ». Et comme sa jument Pocahontas n'était pas au mieux de sa forme ces derniers concours, Pierre a préféré renoncer. Lui aussi, il ira à Sion.

P. M.