Fédération Genevoise Equestre

Concours de saut de Vandoeuvres

Vandoeuvres Zoom sur « Vandoeuvres » (touche ESC pour fermer)

Et c’est à nouveau la pluie et une météo maussade qui aura accompagné cette édition 2016 du concours de Vandoeuvres. Même si les paddock aura très peu subits les caprices de la météo il en aura été différemment avec le parking ou les organisateurs auront été constamment sur le qui-vive pour sortir l’ensemble des véhicules à l’aide de tracteurs.  Mais heureusement ces conditions n’auront pas gâchés la fête.

C’est le vendredi matin avec la victoire d’Arnaud-Philippe Bonvin (Tam Tam des Fontaines) en RN115 que le concours débutait. Emilie Berno (Karocco A) était seconde devant Loïc Arthibus (Vreadu De Codre).

En RN120, Thomas Kolarov dominait l’épreuve s’imposant avec Con Cee Jee CH et se classant troisième avec Genua VII. Philippe Rizzoli (Gloria du Rosert CH) remportait la 125, disputée en 2 phases, avec plus de 4 secondes d’avances sur Alexia Jacques (Cupido T) et Laetitia du Couëdic (Jackson VI). Karin Didaoui (Salt Lake City CH) remportait la 130 devant Philippe Rizzoli (Klimt du Roset CH) et Aurélie Schaller Penven (Revolte de Kergane).

Vandoeuvres Zoom sur « Vandoeuvres » (touche ESC pour fermer)

Le samedi matin, la victoire revenait aux cavalières des lieux, Olivia Pignot (Maxou du Moray) s’imposait devant Oriane Lauber (Nhour du Noyer Prats) et Constance Bertherat (Zinaida).

Julie Disserens (Partition des Clotins) s’imposait en 110 repoussant Luca Moessner (Advokaat) à la seconde place. Sueva Cerutti (Tito III) était troisième.

Emilie Froidevaux (El Nino III) remportait la dernière 115, s’imposant lors de la seconde phase devant Céline Rosset (Camaro XIV) et Emilie Berno (Karocco A).

Le suspense de la finale Genevoise Régionale débutait samedi en fin de journée avec l’épreuve R125 de qualification. C’est un parcours assez technique qui attendait les 43 paires inscrites pour cette édition 2016. Ce sont tout de même 13 paires qui terminent sans-fautes, dont Carla Borghetti (Head Racine) qui s’imposait devant Charles Turrettini (Speedy de Texo). Au total, ce sont 25 paires (les sans-fautes et les 4 points) qui étaient qualifiés pour la finale du lendemain.

Vandoeuvres Zoom sur « Vandoeuvres » (touche ESC pour fermer)

Le dimanche matin ouvrait sur des épreuve B80 et B90. Céline Meylan (Roman de Luz) s’imposait en B80 devant Sophie Enz (Pym des Roses) et Julia Buclin (Omega de la Maladiere).

Les B90, comprenait deux séries, et c’est Valentine Estier (Risquetout de Vigny) qui remportait la première alors que Sarah Haenni (Item) était victorieuse dans la seconde.

La 5ème manche du Championnat Juniors et Jeunes Cavaliers aura connu un beau succès avec plus de 54 paires au départ. Un parcours un peu facile, permettait à 24 paires de se retrouver au barrage. Aude Jacquemoud (Malya) avait le désavantage d’être la première à s’élancer, mais quelle démonstration de le jeune cavalière de Bernex. Ultra rapide avec sa ponette, elle réalisait un chrono canon qui mettait d’entrée la barre très très haut.  Alicia Mottu (Nadjin du Bois), également très rapide, était classée première exæquo, à la suite d’une collision heureusement sans conséquence pour les chevaux et cavalières.  Victoria Verduron (Nabucco de Piliere) se classait 3ème

vandoeuvres Zoom sur « vandoeuvres » (touche ESC pour fermer)

Avec 22 paires qualifiées pour la finale Genevoise R, le spectacle aura être de superbe, mêlant comme toujours suspense et désillusions. Et comme souvent, les premiers cavaliers à s’élancer (cavaliers à 4 points) qui pensent que tout est joué, réalisèrent de superbes parcours sans fautes alors que  la pression fit son œuvre pour les sans fautes, brisant les espoirs de médaille pour bon nombre d’entre eux.

Après la seconde manche réduite, le podium était joué avec deux cavalières triple sans-fautes  et une troisième pénalisée d’une quart de point. L’or et l’argent allait alors se joueur au barrage entre la jeune cavalière de Vandoeuvres Olivia Schmitz et Marie Rizzoli. Première à s’élancer, la championne R 2013,  Marie Rizzoli et sa jument Gitane du Roset CH, prenait tous les risques, réalisant un super chrono mais détruisait le dernier vertical.  Olivia Schmitz, n’avait donc plus qu’à gérer la pression et réaliser à nouveau un dernier sans faute lui permettant d’accrocher l’Or.

Olivier signait ainsi sa première victoire à cheval, remportant l’or  en catégorie R deux semaines après que son frère Edouard remportait lui aussi d’or en catégorie N.

Le podium était complété par Alexia Jacques (Cupido T), qui aura certainement regretté amèrement les 0.25 pts de dépassement du temps de la manche de samedi. Fabienne Guntern-Burrus (Benvinda) réalisait une belle remontée se classant 4ème devant Sasha Barte (Fortuna B).