Fédération Genevoise Equestre

Echos du week-end

CSO Le Cannelet : Julie Jucker domine la 4e manche du championnat genevois juniors


Photo: www.manege-corsier.ch

Julie Jucker (14 ans) a dominé la 4e manche du championnat genevois juniors disputée par un temps maussade au Cannelet. Elle s'est imposée sur Ledison et se classait 3e avec son poney Internet du Sud. « Je ne m'y attendais vraiment pas, surtout avec le poney » confiait la lauréate dans la Tribune de Genève, interrogée après son succès par Julie Conti, correspondante pour l´hippisme.


Photo: www.manege-corsier.ch

Solène Wyss (photo ci-dessus)
 s'intercalait au 3e rang et conservait ainsi la tête du championnat grâce à sa magnifique régularité depuis le début de la saison. Julie Jucker et Ledison remontent de la 8e à la 4e place. Vous pouvez consulter le classement complet dans notre rubrique Saut/Championnat juniors 2004. Prochaine manche à Satigny le 23 mai lors du concours organisé par l'équipe du Manège de Meyrin.

Au Cannelet, les épreuves majeures R3/M1 de la manifestation ont été remportées par Philippe Putallaz (Faïence du Roset CH) et la Fribourgeoise Faye Schoch (19 ans), récente vainqueur du GP d'Uster.

La pluie et le froid ont terni l'édition 2004 du concours du Cannelet. « Nous n'avons pas eu de chance avec le temps, lachait Roland Schwendimann, président du concours. Mais nous n'avons heureusement pas eu trop de non-partants ».


Ludivine Collot avait de quoi avoir le sourire: une victoire dans le R2 et des examens passés en mars qui sont derrière! Photo: www.manege-corsier.ch


Emily Gargantini et Hélène de Jean Bel ont dominé le R2 avec barrage. Photo: www.manege-corsier.ch
 


Satigny : cours d'attelage de la SAGE

Dimanche, la Société d'Attelage de Genève et Environs a organisé à Satigny son traditionnel cours d'attelage du printemps. Malgré le temps épouvantable qu'il a fait dans la nuit de samedi à dimanche, moniteurs, élèves et spectateurs étaient au rendez-vous dimanche matin. Après le café, les meneurs ont profité des conseils avisés des Vaudois Jean-Jacques Hänni et Patrick Maret.

CSIPJ Le Touquet : première expérience internationale pour Jessy Putallaz

9 juniors suisses, dont les Genevois Karen Schultheiss et Jessy Putallaz (photo), ont disputé le concours international juniors du Touquet dans le Nord de la France. De par l'affluence de nombreux cavaliers britanniques, ce jumping est réputé comme l'un des plus exigeants. Pas facile d'en revenir avec les lauriers. D'autant plus quand le temps n'est pas de la partie. Si le terrain en herbe a parfaitement résisté, cavaliers et chevaux ont eu les pieds dans l'eau pendant 3 jours.

Pour son premier concours international, Jessy Putallaz (14 ans) n'a pas fait d'exploit sur Gamba de Couvrigny : deux fautes dans la grosse épreuve le premier jour, 2 refus et une élimination dans le Grand Prix du lendemain, et 13e dans le petit tour le dimanche où il était le plus rapide des 4 points. « Les parcours étaient gros. C'était dur mais très enrichissant de voir et être en contact avec les cavaliers étrangers » expliquait Jessy qui revenait sur son élimination du samedi. « Des refus, ça m'arrive souvent quand Gamba change de hauteur de parcours ». Avec Melana, le jeune cavalier de Versoix commettait 4 puis 12 points dans le petit tour. Il espère tout de même aller à Courlans dans deux semaines.

Karen Schultheiss ne s'est pas classée et commettait 8 points dans le prix par équipes avec la deuxième équipe. La première équipe composée de Romain Sottas, David Deillon, Jonatan Gil et Philipp Züger, a remporté le prix par équipe devant l'Angleterre.

Plus de réussite par contre dans le concours international poneys pour Deborah Lazzarotto. La Genevoise basée à Villarsel-sur-Matran (FR) s'est classée 11e de la grosse épreuve du vendredi. Elle commettait 8 points dans le GP du samedi (obstacles à 1m35) disputé dans des conditions climatiques « épouvantables » mais se rattrapait brillamment le lendemain en terminant 2e de l'épreuve par équipes derrière les Anglais grâce à un double sans faute.

Comité de la FGE

Le comité de la Fédération Genevoise Equestre (FGE) s'est réuni lundi soir au Café de la Comédie à Genève. Premier point abordé, le changement du règlement des championnats genevois de dressage.

D'une part, afin de rendre l'attribution des points plus équitable, si la manche du championnat est divisée en deux séries, il a été décidé de donner 30 points aux premiers des deux séries, 29 points aux deuxièmes, 28 points aux troisièmes et ainsi de suite jusqu'à 16 points. Cette mesure sera appliquée avec effet rétroactif au 1er janvier 2004. Les classements seront réactualisés prochainement en fonction de ce changement. Vous pourrez les consulter dès la semaine prochaine sur notre site Internet dans notre rubrique Dressage/Championnats 2004. Le règlement sera changé en conséquence.

D'autre part, le règlement sera aussi adapté suite à la création cette année du championnat genevois de dressage juniors, ouvert à tous les Genevois titulaires d'un brevet et âgés jusqu'à 18 ans (année des 18 ans comprise). En gros, le règlement sera le même. Seul changement : il n'y aura pas de finale. Le titre de « champions juniors » sera attribué à la paire qui se sera montrée la plus régulière sur la saison. Le couple lauréat et ses deux dauphins seront récompensés à l'occasion des finales genevoises de dressage à Evordes début octobre. « Nous n'écartons pas de faire une finale dès l'an prochain, explique Corinne Streit, responsable du dressage au sein de la FGE. Nous sommes dans une phase de test. Il se pourrait que le règlement de ce championnat juniors s'adapte en fonction de ce que nous avons expérimenté cette saison et des remarques reçues ».

Cette année, plusieurs concours se sont proposés d'accueillir les juniors qui présenteront des programmes abordables (FB01 et FB03) : Avully ce week-end (nous sommes dans l'attente des horaires des épreuves d'Avully. Dès que nous les recevrons, nous les communiquerons dans notre rubrique Mémento), les Hauts-de-Corsinge dans 10 jours, puis Vandoeuvres, Avusy et Onex. 

Autre point abordé, les finales genevoises de saut 2004. On vous rappelle que celles-ci auront lieu les 25 et 26 septembre à Corsier. Le programme de ces finales reste pratiquement identique à celui de l'an passé. Samedi, deux R3/M1 le matin (le 2e qualificatif pour le championnat R), suivis d'un R4/M2 et du libre juniors comptant pour la 2e Coupe Amag-Clinique La Colline.

Dimanche, place aux finales. Les licenciés nationaux ouvriront les feux, suivis des vétérans qui disputeront une épreuve classique (aucun titre genevois ne sera attribué), des juniors et des licenciés régionaux. « L'an passé, beaucoup de monde nous a reproché d'avoir programmé la finale des licenciés régionaux le matin alors qu'il n'y avait que peu de public. Nous avons répondu à cette demande en plaçant le matin la finale nationale qui attire en général moins de monde » expliquait Jean-Jacques Riond, le président de la FGE. Les propositions seront publiées dans un prochain numéro du Bulletin concours de la Fédération Suisse des Sports Equestres.

Parmi les autres points traités, citons :

• La réunion lundi prochain entre quelques membres du comité de la FGE et les représentants du Sport Toto en vue d'obtenir une subvention qui permettrait de mettre sur pied des cours de saut à l'Institut Equestre National d'Avenches pour les juniors, de soutenir le circuit de formation et les finales genevoises de saut et dressage 2004, d'organiser des cours d'initiation ou de perfectionnement en concours complet, tétrathlon, dressage et attelage. « Tout cela sera entrepris si le soutien demandé est accordé » précise Jean-Jacques Riond.

• L'Association Romande du Tétrathlon (ART), présidée par Anita Raverdino, ne fera plus partie de la FGE. Son but étant de promouvoir le tétrathlon en Suisse romande, le comité de la FGE et les responsables de l'ART ont jugé plus judicieux que l'ART fasse partie de la Fédération Equestre Romande. Par contre, le Club Equestre de Richelien reste au sein de la FGE.

• Une solution et une salle sont à l'étude pour la soirée annuelle de la FGE et la remise des mérites 2004 qui devraient avoir lieu au mois de novembre (la date reste à déterminer en fonction de la salle). Le but étant de rendre le prix d'entrée plus abordable et d'accueillir ainsi plus de monde. Dès qu'une décision sera prise, elle vous sera communiquée sur ce site.

P. M.