Fédération Genevoise Equestre

Echos du week-end

Dressage à Avusy

 

Pour la première fois, le Centre Equestre d’Avusy accueillait une manche des Championnats genevois de dressage le dimanche de la fête nationale. Chez les juniors, pas de grande surprise. Les leaders du championnat terminaient aux avant-postes. Sur Orink, Julie Hottelier (370 pts) s’est imposée de peu devant Alexia Leboissard (Samarkand, 366 points). Elle était aussi 4e sur sa deuxième monture Gavotte IV CH (354 pts) juste derrière la Vaudoise Sophie Vasas-Pernet (Kiwi VIII CH, 356 pts).

 

Chez les non-licenciés, bonne surprise et succès de Yasmina Filgueiras sur Pretty-Power V (397 pts) qui occupait la 9e place du championnat avant l’étape d’Avusy. La leader du championnat Alexandra Rothen (en photo ci-dessus) était 3e sur Rameau CH (392 pts), juste derrière la championne genevoise en titre Carine Herreras (Tabasco de la Mancha I.C., 393 pts).

 

Enfin, l’épreuve pour licenciés a été dominée par la Vaudoise Yvonne Piot sur Léonidas II (424 pts). Ils devançaient assez largement Simone Van Till sur Sheela II (394 pts) qui fait aussi de temps en temps le bonheur de Céline dans le championnat des non-licenciés. Gabrielle Bouvier (Gingka) et Alenka Jochems (Adrian VII) se partageaient la 3e place (388 pts). Légère déception pour le leader du championnat Carlo de Donato qui, sur Doniro, a dû se contenter de la 9e place (370 pts).   

 

Vous pourrez bientôt consulter les classements généraux remis à jour après Avusy dans notre rubrique Dressage/Championnats 2004. Précisons enfin que la prochaine et dernière manche aura lieu le 9 septembre à Onex avant les finales à Evordes début octobre.

  

 

Saut à Gijon (Esp)

 

Au CSIO de Gijon en Espagne, après avoir un manqué le Prix des Nations (10e place et 36 points dans la première manche), les cavaliers suisses, dont le Genevois Philippe Putallaz (photo), se sont bien ressaisis.

Sur Riot Gun, Beat Grandjean a signé son troisième succès de la saison en Grand Prix après Lisbonne (Por) et Abano Terme (Ita). Dans ce Grand Prix, Philippe Putallaz et L’Amie, pénalisés de 8 points, ne se sont pas classés (21es). Mais dans l’autre grosse épreuve du concours courue en deux manches, ils étaient 11es après avoir signé un sans faute puis commis une faute.

Le cavalier de Versoix a de nouveau brillé sur Maastricht D en terminant 3e et 4e d’une épreuve au temps puis d’une épreuve aux points. Enfin, il s’est aussi classé 9e sur Ganaëlle du Roset CH.

 

 


Championnats d’Europe de saut poneys à Jaszkowo (Pol)

 


Avant une honorable 7e place dans l´épreuve par équipe aux côtés de Jennifer Meylan et Hélène Kessler, la Genevoise Deborah Lazzarotto a pris une excellente 4e place de la première épreuve qualificative pour la finale sur Top Chiaro di Luna.

Les jeunes cavaliers suisses ont été plutôt malchanceux lors des Championnats d’Europe de saut poneys disputés à Jaszkowo en Pologne. Après une bonne première manche qui leur permettaient d’envisager une participation à la finale, la Valaisanne Hélène Kessler a connu l’élimination suite à deux refus de Irish Boy du City Horse, tandis que l’un des favoris, le Fribourgeois Jordan Schoch sur Machno Carwyn, a fait une terrible chute sur le double suite à une mauvaise distance (peut-être ont-ils été gênés par le soleil ?). « Ça été un vrai choc, raconte Christian Sottas, le chef de l’équipe suisse. Machno Carwyn est resté au sol et ne s’est relevé qu’après quelques minutes. Les parcours étaient vraiment à la limite du potentiel des cavaliers poneys ».

 

Suite à cette chute, Machno Carwyn a été légèrement blessé. Il n’était donc pas aligné dans l’épreuve par équipe où Hélène Kessler, Jennifer Meylan et la Genevoise Deborah Lazzarotto ont dû se passer d’un précieux soutien. Les demoiselles ont résisté comme elles ont pu à la pression et, malgré quelques fautes, elles prenaient finalement la 7e place. L’or est revenu aux Anglais. En individuel, succès britannique aussi grâce à Paul Hannah sur Mister Amontilano devant la Française Julia Dallamano et la Hollandaise Stéphanie Brugman.

 

« Malgré la malchance qui nous a poursuivis, je suis tout de même satisfait des résultats des jeunes » concluait Christian Sottas.
 


Céline Stauffer surfe sur le net



La cavalière genevoise Céline Stauffer (photo), basée aujourd´hui à Payerne (VD) chez Olivier Pradervand, vient d´inaugurer son site Internet. Vous pouvez le visiter à l´adresse suivante: www.celinestauffer.ch. Biographie, logistique, chevaux, concours, etc., vous saurez tout sur la jeune membre de notre équipe nationale élite.

 

P. M.