Fédération Genevoise Equestre

Echos du week-end

Martial Perrin qualifié pour les Mondiaux des jeunes chevaux


 

En remportant la finale R3/M1 des 5 ans à Müntschemier (BE) dimanche passé, Martial Perrin (photo) et sa jument Venise de l’Essert CH se sont brillamment qualifiés pour les Championnats du monde des jeunes chevaux qui auront lieu fin septembre à Lanaken en Belgique.


Quand on le félicite, Martial a le triomphe modeste. « C´est surtout la jument qui a bien fait! » lance-t-il, ravi de l´ambiance conviviale propre à l´élevage et du comportement de cette fille de Wandango et Thèse du Rozel, sa fidèle jument française pur sang vainqueur du derby de Signy. « Quand j´ai arrêté de la monter, je l´ai mise chez Georges Corminboeuf à Ménières (FR). C´est là que nous l´avons faite porter et qu´elle a donné naissance à Venise de l´Essert CH. Lionel Corminboeuf a commencé à la sortir en concours. Je l´ai rachetée au concours de Payerne en juin dernier. Müntschemier était notre deuxième sortie. Elle a des similitudes avec sa mère. Ça a forcément facilité l´adaptation vu que j´avais des points de repères ».


Pour préparer leur premier championnat du monde, Martial et Venise de l´Essert CH feront deux R3/M1 à Sion. « C´est sur l´herbe, comme à Lanaken » confie le cavalier basé au Manège de La Pallanterie. « Je me réjouis beaucoup d´y aller et j´ai d´autant plus de plaisir que c´est la fille de mon ancienne jument. Et puis je dois avouer que je ne m´attendais pas du tout à y aller et que je ne cherchais pas forcément une qualification ».


Martial Perrin s’est aussi classé dans d’autres épreuves. Il était 11e en R3/M1 avec Usoptine VD Hacienda que lui confie la famille Panetti et 10e en R2/L2 sur Carpaccio Z, une jument de 6 ans qu´il vient d´acheter. Michel Brand a brillé sur Travelling Joker. Mercredi, il remportait un R3/M1 en deux phases où 58 concurrents étaient en lice. Classement enfin en R3/M1 pour Sophie Moser et Galeine.

 


Fabienne Burrus manque de peu la finale


 

Martial Perrin a aussi coaché son élève Fabienne Burrus (photo ci-dessus), seule Genevoise engagée dans le championnat suisse des licenciés régionaux. Pénalisée de 8 points dans la première épreuve, la championne genevoise en titre et sa jument belge Pleasures van Polka ne sont pas parvenus à se qualifier pour la deuxième épreuve du dimanche.


« Le parcours était gros et sélectif. Fabienne a fait un très joli tour. Elle est arrivée un peu près des palanques puis a abordé un oxer d´ un peu trop loin. Mais elle était quand même contente malgré un peu d´appréhension et l´enjeu d´une telle finale ». Une finale fréquentée par une majorité de Suisses allemands. Sur les 54 participants, seul 12 étaient Romands. « En Romandie, il n´y a pas assez de R4 pour que nos cavaliers soient prêts et compétitifs pour un tel championnat » regrette Martial Perrin.


La victoire a été décernée après un barrage qui a réunit trois cavaliers triple sans faute. Sur Gastonia, Anita Büeler a assuré un sans faute. Elle décroche l’or. L’argent revient à Manfred Müller (Cheenook’s Boy), le bronze à Heinz Schürch (Armani V CH).


Le meilleur Romand, Urs Hofer sur Carmen des Forêts, termine au 8e rang. Après 4 points dans la première épreuve, l’expérimenté cavalier de Bösingen a aligné deux beaux sans faute dans la deuxième épreuve. L’autre Romande Nicole Krieg (Nadienne), qui occupait la tête du classement à l’issue du premier jour, a perdu du terrain à cause des 8 points qui sanctionnaient son premier parcours de la finale dominicale. Elle termine finalement 10e. Troisième et dernière Romande retenue pour la finale, Mireille Pollien sur Ojesca. Après 4 points dans l’épreuve du samedi, la cavalière de Malapalud a manqué son premier parcours dimanche : 27.50 pts. Elle n’a pas pris le départ de la deuxième manche.

 


Saut à Corsinge

Pendant trois jours, le saut était à l´honneur aux Ecuries du Chambet à Corsinge. Dimanche, dans les épreuves S1 majeures du concours, Alicia Heiniger (Hugo du Sart) et Olivier Bourqui (Kwikstaart) se sont partagés la victoire après avoir signé le même temps au « winning round»! Pierre Brunschwig occupait la 3e place sur Pocahontas III, juste devant Nicolas Firmenich (Dionysos II). L´autre S1 disputé au chrono est revenu au Fribourgeois Philippe Emery, seul sans faute avec Le Capitan. Dans la série des dix parcours sanctionné de 4 points, Sandra Putallaz et Palmira von Hof CH étaient rapides et terminaient 3es derrière Nadia Gaumann et Rico XVI CH.


La 10e manche du championnat juniors genevois Amag-Clinique La Colline a été dominée par Julie Jucker et Ledison (photo) qui ont signé leur 5e succès en championnat, le 16e de la saison! Touché par un coup de pied au parc lors de l´incendie qui a ravagé une partie des Ecuries de Choulex jeudi passé, Ledison a visiblement retrouvé toutes ses capacités et sa confiance. Et même si Julie et Ledison ont pris le large en tête du classement général, les poursuivants, dont Solène Wyss (Hekla) et Léonore Schopfer (Golden Lady III), peuvent encore les inquiéter. Il reste 4 manches dont la finale de Corsier. Prochaine manche à Avully ce week-end.      

 


Saut à Marsens (FR)

 

A Marsens (FR), la Genevoise Cindy Mollard, qui effectue son école en terre fribourgeoise, a pris la 14e place d’un R3 sur Monjana B, une jument hollandaise de 10 ans vue un temps sous la selle de Michel Pollien.


Dès vendredi, les installations de la famille Sottas accueillent des épreuves nationales dont une étape du Summer Classic dimanche. Ce sera la dernière étape avant la finale de Choulex le 5 septembre. Au classement général de la régularité, Viviane Auberson devance Marina Emery et Thomas Balsiger. 8e, Sandra Putallaz est la meilleure Genevoise.

Tétrathlon à Worb (BE)

 

Les jeunes pratiquants genevois du tétrathlon (course à pied, natation et hippisme) issus de Richelien et de Corsinge se sont distingués à Worb (BE) à l’occasion d’un tournoi international qui a réuni 15 équipes, certaines venues d’Allemagne et d’Autriche.


Sarah Magnin a terminé 2e de la course à pied chez les juniors B (petits). Dans la même catégorie, Emilie Raverdino s’est distinguée dans les épreuves d’hippisme (4e en dressage et 8e en saut) tout comme Jenna Rohrbasser (6e en dressage et 3e en saut avec Camelot M). Enfin, en saut, on relèvera le 6e rang de Carole Girard. Au classement par équipe, les juniors B genevois terminent au 9e rang.


« Je suis très fière des jeunes » s’enthousiasmait leur entraîneur Anita Raverdino qui s’investit beaucoup pour le développement de la discipline en Suisse romande. « Si Jenna Rohrbasser est bien partie pour être sacrée championne romande, l’équipe B a des chances d’être championne suisse. A Worb, pour cette manche qualificative, il n’y avait en effet pas tous les meilleurs dans l’équipe. Réunir sans cesse les meilleurs ne favorise d’ailleurs pas un bon esprit d’équipe » précise Anita Raverdino qui s’est distinguée au concours de saut de Palézieux (VD). D’autres Genevois s’y sont illustrés. Nous vous en dirons plus dès que nous aurons les résultats.


Avant la finale d’Avenches, organisée par l’Association Romande du Tétrathlon (présidée par Anita Raverdino), il reste Zoug mi-septembre. 

 



Pascale Dusseiller se marie




Les jeunes mariés à leur sortie de l´église

 

Leurs chemins se sont croisés par hasard il y a un peu plus d’un an alors que Pascal Wolff, ingénieur de 29 ans, s’occupait des travaux effectués devant le Manège de Corsier. Depuis, ils ont fait un bout de chemin ensemble et ont décidé d’unir leur destinée officiellement.


Après un passage à la mairie de Corsier le 19 août, la cavalière genevoise d’élite Pascale Dusseiller (33 ans) et Pascal Wolff (29 ans) ont célébré leur mariage samedi passé à l’Eglise de Corsier. Une centaine de convives sont venus assister à la cérémonie et féliciter les nouveaux époux bénis par l’Abbé Gilbert Perritaz. Après la cérémonie remplie de joie et d’émotion, les jeunes mariés ont convié leurs invités dans le jardin du manège pour un apéritif. La journée s’est poursuivie avec un dîner au Domaine de Plein-Vent à Plan-les-Ouates. 


Les jeunes mariés sont partis dimanche passer quelques jours en Provence. « Je dois être de retour en milieu de semaine car je participe au concours de Marsens (FR) » précise Pascale. Rappelons que, grâce à ses bons résultats en Grand Prix cette saison avec Quality, la cavalière de Corsier s’est qualifiée pour la finale du championnat suisse élite qui aura lieu du 9 au 12 septembre à Schaffhouse. Céline Stauffer, Philippe et Sandra Putallaz sont pour l’instant les autres Genevois qualifiés.

Toutes nos félicitations et vœux de bonheur aux jeunes mariés !

 



Vandoeuvres inaugure son site Internet



La page d´accueil du site du Manège de Vandoeuvres

De plus en plus de sociétés hippiques ou de manèges genevois se lancent dans l’élaboration d’un site Internet qui constitue une magnifique vitrine. Le Manège de Vandoeuvres a suivi le pas. Grâce à l’initiative et au dynamisme de deux juniors du club, Cosima Castan et Charlotte Maréchal, aidées par quelques personnes du manège.

« Cela fait environ un mois que le site est ouvert, mais ce n’est que depuis peu qu’il est quasiment fini » précise Charlotte Maréchal. « Nous l’avons créé  par simple curiosité et plaisir, mais aussi pour rajouter un plus à notre manège. L’idée est que les membres du club puissent y participer activement et ajouter leur touche personnelle ».

Ainsi, chacun pourra, à l’image de ce qui se fait pour le site du Manège de Corsier, rajouter son texte, ses photos et autres commentaires. Pour visiter le nouveau site et faire plus ample connaissance avec le Manège de Vandoeuvres et ses membres : www.ecuries-vandoeuvres.suisse.st

 



Le concours de Choulex aura bien lieu


 

Plusieurs personnes nous ont posé la question. Malgré l´incendie qui a ravagé une partie de ses écuries (lire notre News du 19.08.2004), le Manège de Choulex accueillera bel et bien son grand concours de saut officiel du 2 au 5 septembre.

« Le concours aura lieu normalement » déclare Romain Jucker, fils de Philipp et Martine, les propriétaires des lieux. « Nous avons bricolé pour que les 6 boxes touchés par l´incendie puissent de nouveau accueillir les chevaux. Les travaux de réparation vont commencer d´ici un mois. Comme c´est du sur mesure, nous devons commander les éléments » conclue Romain Jucker.



Palmira von Hof CH bientôt vendue




Comme nous vous l´annoncions dans nos derniers «Echos du week-end», la belle histoire qui unit Sandra Putallaz à Palmira von Hof CH (photo) devrait prendre fin très prochainement. La cavalière de Versoix n’a pas réussi à trouver la somme nécessaire pour racheter l’autre moitié à sa co-propriétaire Hélène Amar. « L’argent a été versé par sa nouvelle propriétaire, une élève de Pierre Durand. La jument va passer une scintigraphie le 1er septembre » précise Sandra Putallaz. Ensuite de quoi elle pourrait quitter la Suisse dans les jours qui suivent.


Sandra va par contre pouvoir « sauver » Gamba de Couvrigny qui appartient à Hélène Amar. En se séparant de Palmira von Hof CH, elle peut racheter cette jument que monte avec succès son fils Jessy. Maigre consolation, Sandra s’est vue confiée une jeune jument (prometteuse et vendue par Pierre Kolly) par une jeune femme qui travaille dans une bijouterie à Genève. Par ailleurs, elle continuera à monter de temps en temps les chevaux des Théodoloz.


P. M.