Fédération Genevoise Equestre

Echos du week-end

Saut et dressage à Onex

 

Beau cadre verdoyant pour le traditionnel concours hippique de saut officiel d’Onex organisé par le Club Hippique de L’Eperon et son président Christian Leuenberger. Un concours qui a été décisif dans l’attribution du titre de champion genevois junior de saut 2004. En terminant 3es, Julie Jucker et Ledison bénéficient d’une avance suffisamment importante et ne peuvent plus être rejoints en tête. Par contre, tout reste ouvert pour les 2e et 3e places (classement général complet dans notre rubrique Saut/Championnat juniors 2004).


La dernière manche disputée samedi prochain à Corsier (16h00) promet donc d’être passionnante. Tant Solène Wyss (Hekla), vainqueur à Onex grâce au seul double sans faute de l’épreuve, Léonore Schopfer, 2e à Onex sur Golden Lady III, que Camille Böhning (Free Fly) peuvent encore décrocher l’argent ou le bronze.


A Onex, une première a été tentée cette année : un relais à l’américaine. Dans une ambiance délirante et portées par un public nombreux et enthousiaste, 23 équipes se sont affrontées. Fabienne Buchs (Candy Pearl) et Sophie Criner (Tina de Macherex CH) se sont montrées les plus rapides grâce à une stratégie efficace. Rapides aussi Aurélie Schaller (Mozart VII) et Johan Schlappi (Blue Jean’s), 2es, et Tania Tong (Eclair du Galant) et Emily Gargantini (Hélène de Jean Bel).  


Dimanche matin, sous une fine pluie, Carole Schusselé (Rafale III) a remporté l’épreuve du circuit de formation. Dans les autres épreuves, on relèvera les victoires de Sandrine Perrothon (Baltimore V) et Aurélie Riondel (Indiana Jones) en R1/L1, de Géraldine Panetti (Omar Sppeba) et Clio Choukroun (Gaufrette de Chignan CH) en R2/L2.

 

Dressage : manches décisives

 

Dernière étape avant les finales d’Evordes (2-3 octobre 2004), Onex a été une manche décisive pour désigner les finalistes dont vous trouverez les noms dans notre rubrique Dressage/Championnats 2004. C’est sous le soleil radieux du jeudi de Jeûne genevois que se sont déroulées ces épreuves.


Chez les licenciés, Florence Mottu et Gospel II se sont imposés devant les leaders du championnat, Carlo de Donato et Doniro. Le président du Club Hippique de l’Eperon Christian Leuenberger a dominé l’épreuve pour non-licenciés sur Quantin du Vallois. Il devançait Céline Van Till (Everybody’s Darling) et la leader du championnat Alexandra Rothen (Elroy des Broches).


Comme les juniors ne disputeront pas de finale, c’est à Onex que le titre a été décerné. Il revient à Delphine Hottelier et Gavotte IV CH. 4e à Onex, Delphine Hottelier s’est montrée la plus régulière sur les 5 manches. Vainqueur à Onex sur Orink, Julie Hottelier remporte la médaille d’argent. Même si elle a le même total de points sur la saison, Alexia Leboissard (Samarkand) décroche le bronze, le meilleur classement de la dernière manche départageant les ex-aequo.
  

 


Saut à Sion

 


Pierre Brunschwig, ici sur Orient Express V à Crans Montana, a brillé en S1 a Sion.

A Sion, Willi Melliger a fait un festival. Sur LB Scutt, le Soleurois a enlevé deux des trois épreuves majeures S1 dont celui avec barrage le dimanche où Pierre Brunschwig était 7e sur Pocahontas III. Willi Melliger a manqué d’un rien la passe de trois, Rudi Wallerbosch s’étant montré plus rapide dans l’épreuve avec joker sur Conchita III CH. Régulier, Pierre Brunschwig était aussi 5e sur Orient Express IV. 5e place aussi pour les vainqueurs de la finale du Summer Classic 2004, Olivier Bourqui et Kwikstaart.


On relèvera aussi la très bonne 3e place de Charles Turrettini (Girondelle II) qui vous attend pour la Coupe romande amateurs le dimanche 10 octobre à La Chaumaz. 9e de la finale R4/M2 sur Delphia II, Vincent Deller a aussi remporté la finale des R2/L2, un R3/M1 avec barrage. En R3/M1, bons résultats aussi pour Marc Balavoine, 2e et 5e sur Jamero, Roxane Polla, 3e sur Chanel XV CH, et Julien Pradervand, 5e sur Kendo C CH qui dispute les finales suisses à Avenches cette semaine. Classements aussi pour Cédric Marie (6e et 10e sur Dalmatie), Christophe de Senarclens (6e, Loubard de la Taille CH), Diane Davoine (6e, Jessy de la Luth), Patricia Ségura (7e, Magic Maharadja CH), Olivier Bourqui (8e, Gaisire du Plessis), Céline Fasana (8e, Olivia), Caroline Firmenich (9e, Joufflu Nouvolieu), Michele Dessi (9e, Laurensberg), Nathalie Dassio (10e, First Calgary CH), et Vincent Deller (10e, Jicky).


Enfin, en R2/L2, Vincent Deller s’est montré très régulier : 1e, 2e et 3e. Bon comportement également de Fabien Jossi, 2e sur Sunshines Diamond et 8e sur Rantis Boy, et de Jessica Giacometti, 5e sur Frida de l’Etang. Cédric Marie (7e, Kir de Chignan CH), Loanne Francioli (8e et 9e sur Equi Libre CH), Jessy Mayaud (8e, Cachou des Enfers) se sont aussi distingués.         

 

Championnats suisses de saut à Schaffhouse

 


Karen Schultheiss et Bustopher Jones ont pris la 6e place dans la finale des juniors suisses.

Beat Mändli (35 ans) est le nouveau champion suisse de saut élite. Le Schaffhousois et sa monture LB Oh-Harry ont été couronnés dimanche passé à Schaffhouse devant près de 7´000 spectateurs. C’est son deuxième titre national après celui de 1998. La Genevoise Céline Stauffer, basée aujourd’hui à Payerne (VD), a brillamment décroché l’argent tandis que la Jurassienne Maryline Vorpe (Mercure du Chable CH) était décorée de bronze.


Privée de médaille au dernier moment ces deux dernières années, Céline Stauffer est cette fois montée sur le podium. Après avoir dominé les deux premières épreuves sur l’étalon Daloubet d’Evordes, elle était pourtant en mesure de convoiter l’or. Mais dans les deux parcours de dimanche, elle commettait deux fois 8 points. « Je suis comblée et peu importe la couleur de la médaille. J’en voulais une, c’est tout ! » lançait Céline, nullement déçue.


Egalement qualifiée pour la finale du dimanche après un bon début de championnat (9e), Pascale Dusseiller (Quality) a malheureusement oublié un obstacle. Déception pour Philippe Putallaz, auteur d’un bon premier parcours le vendredi (7e). Mais le lendemain, L’Amie refusait de franchir le numéro 9 ce qui entraînait la chute de son cavalier.


Chez les jeunes cavaliers (18 à 21 ans), Stefanie Breitenstein (First Chance) a dominé la compétition de bout en bout et laissait assez loin derrière elle ses dauphines Nadja Steiner et Sabrina Rhyner. Très exigeante (peut-être trop), la finale a été marquée par beaucoup de fautes. Malgré plus de 20 points le dimanche, la Genevoise Roxane Riond (Sherkan II) se classe 9e et meilleure Romande, juste devant Nicolas Firmenich (Renardos).


Chez les juniors (jusqu’à 18 ans), la finale a pénalisé Karen Schultheiss. Pourtant en tête avant la dernière épreuve, la Genevoise a rétrogradé au 6e rang après trois fautes de Bustopher Jones. Mais elle était tout de même la meilleure amazone romande d’un classement dominé par Philipp Zuger, champion suisse poneys 2002, devant Nadine Schlotterbeck, Stéfanie Lauber et le Fribourgeois Romain Sottas.

 

Dressage à Frauenfeld


 


Les cavaliers de dressage les plus réguliers de la saison 2004, dont trois Genevois, se sont retrouvés le week-end passé à Frauenfeld pour les finales de la Coupe de l’Association Suisse des Cavaliers de Concours.


Chez l’élite, Antonella Joannou (photo) et Raven II terminent 6es du général dominé par Markus Graf et 7es de la finale. Aucun autre Romand en vue parmi les 13 premiers. Enfin, dans la Coupe L, Viviane Brunschwig et Der Ludwig CH occupent le 12e rang du général après avoir été 14e de la finale. Markus Graf dominait ce classement.

7e de la finale des amateurs M, Laurent Balzaretti et Don Diego (175 pts) terminent à une remarquable 2e place au classement annuel dominé avec une confortable avance par Delia Eggenberger (260 pts).

 

 


TREC: une médaille au championnat du monde!



Sur Yenko, le cheval que lui prête sa professeur et cheffe d´équipe suisse Nathalie Hofer, Nicole Dittus a contribué à la médaille de bronze de l´équipe suisse. 
 

La Genevoise Nathalie Hofer et ses collègues cavalières de l’équipe suisse sont rentrées lundi soir de Zweibruecken en Allemagne où se disputaient les championnats du monde de TREC (technique de randonnée équestre de compétition). Nathalie Hofer, qui officiait pour la première fois en tant que cheffe d’équipe, était plutôt satisfaite des résultats.


Chez les juniors, l’équipe composée de Leatitia Roy (21 ans, Feeling de Preel), Stéphanie Keuffer (14 ans, Dolina), Nicole Dittus (14 ans, sur Yenko le cheval que lui prête Nathalie Hofer) et Andréa Dittus (16 ans, Frisson) ont décroché une magnifique médaille de bronze derrière la France et l’Autriche. « Sur le plan individuel, aucune n’a démérité » se réjouit Nathalie Hofer. 2e du parcours d’orientation et de régularité, Laetitia Roy (21 ans) termine 6e. Les autres étaient un peu plus loin : Stéphanie Keuffer (11e), Andréa Dittus (16e) et Nicole Dittus (18e), également 2e de la maîtrise des allures.


Deux cavalières courraient à titre individuel. Grosse déception pour Janie Perroud (17 ans, Gaucho) qui aurait pu confirmer son 3es rang obtenu dans les parcours d’orientation et de régularité si elle n’avait pas oublié un obstacle au parcours en terrain varié. Lucie Duc (16 ans) a été malheureusement contrainte à l’abandon, son poney Dark Crystal ayant déferré durant le parcours d’orientation et de régularité. Consolation, elle signait un beau parcours (hors-concours) le lendemain avec un poney de 6 ans seulement.


Le titre individuel juniors revient à la Française Lisbeth Lumpp qui a dominé les trois épreuves (parcours en terrain varié, maîtrise des allures et parcours d’orientation et de régularité). « Je suis très contente des résultats de notre jeune équipe. Les Français ont tous entre 18 et 21 ans » relevait Natahlie Hofer.


Chez les seniors, où 54 participants de 11 pays étaient en lice, l’équipe suisse termine au pied du podium (4e). 9es, la Genevoise Valérie Schweger et Spoty ont signé le meilleur résultat suisse. Leur 4e place dans le parcours d’orientation et de régularité y a nettement contribué. Martine Vez (22e, Eole), Florence Buffat (31e, Luna), Chantal Dumauthioz (25e, Iorka du Noisetier) suivaient au classement général. En individuel, Tamara Pidoux (Diabolo) était 24es, tandis que Christina Gerber, venue en remplaçante au dernier moment, a pris un honorable 13e rang sur Kabaro qui n’avait pas fait un TREC de l’année (son jeune cheval est à l’arrêt pour le moment) !


Le titre mondial par équipe revient aux Français devant les Autrichiens et les Allemands. La Française Karen Poste a remporté l’or en individuel devant l’Autrichien Arnold Huber et son compatriote Bull Cauchois (23 ans).

 

CSI-W de Genève

 

Près de 180 bénévoles ayant œuvré au dernier Concours Hippique International de Genève se sont retrouvés mardi soir à la salle communale d’Athenaz (GE) pour leur traditionnelle soirée annuelle de remerciements. Grand repas, danse et bonne humeur étaient au rendez-vous !


Sophie Mottu, la nouvelle directrice du concours genevois, a d’abord présenté la nouvelle affiche du concours sur laquelle on voit Steve Guerdat et Rodrigo Pessoa, les deux ambassadeurs de Rolex, principal partenaire du concours. Sophie Mottu a aussi tracé les grandes lignes de la 44e édition (9-12 décembre). Genève accueillera de nouveau une étape de la Coupe du monde et la finale du Top Ten avec les meilleurs mondiaux.

Parmi les nouveautés, signalons un knock-out (toujours très impressionnant !) le vendredi soir (22h30) et le Masters PMU où les cavaliers se mesureront au saut, au dressage, à l’attelage et même au sulky. A relever aussi la présence d’une vache sautante dans l’épreuve des 6 barres le jeudi (21h30) !


Enfin, côté technique et pratique, le concours retrouvera sa configuration habituelle dans les halles 4 et 5 de Geneva Palexpo. Mais le Jockey Club et le restaurant Hospitalités changent de côté et se retrouvent en face de l’entrée, juste en dessous de la tribune du jury.


Les prélocations pourront se faire dès lundi prochain chez Resaplus où vous pouvez choisir vos places sur Internet (www.resaplus.ch), auprès de Ticketcorner (abonnements seulement, www.ticketcorner.com) et dans les points de vente FNAC en Suisse (www.fnac.ch, sans choix de place). 


Photos de la soirée sur www.faute-au-graphe.com ou sur www.concours-hippique.ch

Pascal Mathieu