Fédération Genevoise Equestre

FINALES DE COUPE DU MONDE - GENEVE

Meredith Michaels Beerbaum renonce à contre-coeur... mais les meilleurs cavaliers US seront là

Tenante de la Coupe du Monde Rolex FEI de saut, Meredith Michaels Beerbaum espérait pouvoir défendre sa couronne du 14 au 18 avril à Genève, sur une de ses pistes préférées. L'amazone allemande d'origine américaine, maman d'une petite Brianne Victoria depuis le 27 février, devra toutefois renoncer. Elle a certes monté Shutterfly et Checkmate lors du week-end pascal, au concours national de Damme, bouclant même des sans-faute, mais l'essai n'est pas suffisamment concluant pour se lancer dans une finale comme celle-ci. «Entre un S et une telle finale, il y a encore un monde et il me manque au moins quinze jours pour y arriver. Cette décision n'a pas été simple. Et je suis très reconnaissante envers mon sponsor Rolex, qui m'a soutenue dans ma décision. Je serai le week-end à Genève et donnerai un cours aux gagnants du Jockey-Club, avec Rodrigo Pessoa», a dit en substance la grande championne, qui envisage d'enchaîner sur Bad-Oeynhausen le week-end prochain. En revanche, les quatre autres Allemands qualifiés, Ludger Beerbaum, son olympique beau-frère, Marcus Ehning, encore victorieux à Paris, Marco Kutscher et Philipp Weishaupt, seront en lice à Genève.

Les meilleurs américains des Ligues Est et Ouest ont aussi confirmé leur présence à Geneva Palexpo. Le double champion olympique par équipe McLain Ward, deuxième de la finale 2009 à Las Vegas, les très confirmés Lauren Hough, Richard Spooner, Todd Minikus ou Rich Fellers, ainsi que le transfuge canadien Mario Deslauriers, plus jeune lauréat de l'histoire de la Coupe du Monde (il avait 19 ans en avril '84), emmèneront cette très forte délégation US.

Jane Richard, comme 6e Suisse

La Suisse, on le sait, a droit à deux wild cards pour la Rolex FEI World Cup de Genève, en tant que pays hôte. On connaît désormais le nom du second bénéficiaire, aux côtés de Niklaus Schurtenberger. Il s'agit de Jane Richard (27 ans ce mercredi!), ravie à l'idée de disputer sa première grande finale. La cavalière d'Evilard (BE), actuellement basée à Turin, dispose de deux chevaux de Grand Prix en Zekina Z et Jalla de Gaverie et elle a déjà monté de gros CSIO. C'est la première fois que la Suisse alignera six cavaliers en finale de Coupe du monde.
 

Plus d'infos sur : www.worldcupgeneva.com