Fédération Genevoise Equestre

Julie Delaporte championne d´Europe!

La Genevoise Julie Delaporte et son poney Sabra (photo) ont été sacrés champions d'Europe de saut d'obstacles samedi 26 juillet à Necarne Castle en Irlande. Comme trois Anglaises et un Hollandais, Julie Delaporte (15 ans) a bouclé les deux parcours exigeants (1m40) de la finale sans faute. Ils ont dû se départager par un barrage. Dernière à s'élancer, la Genevoise a pris tous les risques et coupé au plus court pour finalement s'imposer.

4es l'an passé, Jordan Schoch et Machno Carwyn ont aligné de beaux parcours sans faute dans les deux épreuves qualificatives pour la finale. Mais Machno Carwyn a refusé sur le dernier obstacle du deuxième parcours de qualification. Résultat : une pénalité de 5 points (dont 1 pour dépassement de temps) qui les a privés de finale. Seul les sans faute et les 4 points étaient pris... 


Une victoire historique


Julie Delaporte et Sabra en plein saut. Photo: G. de Sépibus

Comme la Fribourgeoise Faye Schoch, sacrée en 2000 et 2001 avec Machno Carwyn, Julie Delaporte est la deuxième jeune cavalière suisse à entrer dans l'histoire helvétique du saut. Avant Faye et Julie, aucun cavalier de notre pays n'avait en effet décroché l'or au championnat d'Europe poneys. « Je ne m'y attendais pas du tout, confiait Julie Delaporte. Je voulais avant tout me qualifier pour la finale. Plus le championnat avançait, plus je me disais que j'avais mes chances. Sabra et moi étions très en forme ».

Julie a bien géré la pression même si elle avouait avoir hésité jusqu'au dernier moment sur la stratégie à adopter dans le barrage. « Comme j'étais la dernière à partir et qu'il n'y avait qu'un sans faute, je ne savais pas s'il fallait attaquer ou assurer le sans faute. Finalement j'ai coupé partout et ça a passé » expliquait la nouvelle championne d'Europe.

Contrairement à l'an passé, Sabra n'a pas rencontré de problème sur la rivière. « Cette fois, il n'a pas refusé. On a bien travaillé le passage de la rivière depuis l'an passé. Je sais comment bien gérer cet obstacle » se réjouissait Julie qui ne manquait pas de remercier son entourage : ses parents Yves et Gaby, Charles Schoch son professeur de saut et Véronique Favre avec qui elle travaille en dressage. Lundi matin, à son retour d'Irlande, ses amis de La Chaumaz l'attendaient à l'aéroport de Genève. « On est allé l'accueillir avec une banderole. Elle était très émue » soulignait Sylvia Michel, gérante du Centre Equestre de La Chaumaz, également très heureuse du succès de sa pensionnaire qu'elle coache de temps en temps.


Coupe des nations: les Suisses abandonnent

Dimanche, les choses se sont par contre moins bien passées pour les Suisses dans le Prix des nations. Comme le poney d'Oriane Kleiner boitait et que les premiers parcours de sa remplaçante Florence Pittet n'avaient pas été convaincants, notre équipe était réduite à trois cavaliers : Julie Delaporte, Jordan Schoch et Philipp Züger. Comme ce dernier s'est fait éliminé, Julie et Jordan ont préféré ne pas prendre le départ. « C'est dommage, on aurait bien voulu se battre pour une médaille, regrettait Julie Delaporte. Mais au moins Sabra a pu rester tranquille après avoir tout donné dans la compétition individuelle ».

L'an prochain, les championnats d'Europe poneys auront lieu en Pologne. Julie et Sabra iront défendre leur titre. Avant cela, Julie espère continuer sa saison 2003 sur la même lancée. Les 25 et 26 août à Müntschemier, ils tenteront de décrocher l'or au championnat suisse. « Je ferai de mon mieux » concluait-elle.

Pour terminer, on vous signale que sur le site www.horses.nl/p&s, vous pouvez voir de magnifiques photos des championnats d'Europe poneys 2003 que l´on doit au Hollandais Paul van Oers.       

Pascal Mathieu  

Les autres nouvelles du week-end dans la rubrique "News du week-end".