Fédération Genevoise Equestre

Le point sur le classement mondial

A quelques jours du couperet qui tombera le 24 novembre, tous les regards se tournent vers le classement mondial pour savoir qui seront les 10 heureux élus ayant le droit de participer à la finale du Top Ten le samedi soir 6 décembre à Geneva Palexpo dans le cadre du 33e Concours Hippique International de Genève (4-7 décembre).

Au vu du classement mondial établi le 11 novembre, il est désormais certain que le Suisse et numéro un mondial Markus Fuchs (photo), Ludger Beerbaum, Marcus Ehning, Otto Becker, Jos Lansink, Lars Nieberg et Rodrigo Pessoa ont leur billet pour cette finale, rien n'est décidé en revanche pour les 3 dernières places. L'Américaine Beezie Madden-Patton (8e), les Anglais Robert Smith (9e) et Michael Whitaker (10e) sont pour l'instant retenus, mais tout peut changer d'ici le 24 novembre. D'autant plus qu'il reste plusieurs grands concours, dont Toronto ce week-end, avant le couperet. La Suédoise Malin Baryard (11e) et l'Américain Peter Wylde (12e) conservent leurs chances d'être parmi les finalistes. Ce sera un peu plus dur pour les poursuivants Ludo Philippaerts, Christian Ahlmann, Toni Hassmann et Laura Kraut.


Quand Ludger Beerbaum et Rodrigo Pessoa se croisent lors de la présentation des cavaliers participant à la finale du Top Ten.

Il y a quelques semaines, on pouvait espérer voir un deuxième Suisse intégrer le Top Ten. Malheureusement il n'en sera rien. 13e le mois dernier, Beat Mändli a chuté au 21e rang ! Willi Melliger lui aussi perd quelques rangs (44e à 58e). Par contre, les Romands Steve Guerdat (37e), 4e du Grand Prix de Lier (Belgique) sur Fortuna le week-end passé, et Christophe Barbeau (101e), 17e du Grand Prix Coupe du monde à Vérone dimanche passé avec Qerly Chin, ont grignoté des places. La Genevoise Céline Stauffer est toujours la meilleure cavalière suisse du classement mondial (183e) malgré une perte de près de 40 places par rapport au mois passé. Autre Genevois à avoir accumulé quelques points, Olivier Bourqui (913e).

A signaler l'entrée dans ce classement mondial de plusieurs cavaliers romands qui ont brillé à l'étranger ces dernières semaines : c'est le cas du Genevois Philippe Putallaz (345e) (photo), du Fribourgeois basé à Apples Pierre Kolly (810e) et de la Fribourgeoise championne romande élite Faye Schoch (913e).

P. M.

Marie-Line Wettstein-Darier 5e à Vienne

La cavalière d'origine genevoise Marie-Line Wettstein-Darier, aujourd'hui établie à Wermatswil (ZH) avec son mari et cavalier d'élite de saut Ernst Wettstein, a terminé 5e du Grand Prix Spécial disputé à l'occasion du CDI*** de Vienne avec Le Primeur. Rappelons qu'elle présentera un clinic (démonstration) de dressage lors du prochain CSI-W de Genève (dimanche à 13h15).

P. M.

Equipe suisse poneys en Belgique

Avec la collaboration de Roberto Lazzarotto, nous vous relatons les virées en Belgique de la relève suisse poneys…

CSIP de Moorsele (Belgique) :

En plus de Julien Hippenmeyer, Helène Delhaye, Jordan Schoch (photo), trois jeunes cavalières genevoises, Deborah Lazzarotto, Julie Delaporte et Valentine de Rham participaient au CSIP de Moorsele en Belgique. Pas de grands résultats à signaler lors de CSIP hormis la constance de Jordan Schoch et Machno Carwyn qui ont obtenu des 5es rangs dans chacune des grosses épreuves courues. Julie Delaporte a montré de très belles choses avec Top World Princess, une ponette de grande classe avec laquelle Julie fait un travail superbe et qui devrait sous peu être récompensée par les meilleurs résultats.

Top Black Pearl, montée par Deborah Lazzarotto fut excellente dans une grosse épreuve. Elle la testait pourtant pour la deuxième fois seulement. Cela augure du positif pour le futur. Valentine de Rham rencontrait quelques difficultés avec Jasmin, sa jument de pointe. Il semblerait que depuis sa chute lors du Prix des nations d´Arezzo (Italie), quelque chose se soit grippé entre les deux. Elle la fit donc courir les deux dernier jours sur les petit tours. Star Boy, l´étalon que lui confie Christian Sottas fit quelques bons parcours avec elle.

CSIOP de Liège :

A Liège, le clou de cette campagne belge, les Suisses étaient engagés avec trois Genevoises Julie Delaporte, Deborah Lazzarotto et Valentine de Rham, le Fribourgeois Jordan Schoch et la Vaudoise et invitée surprise Jennifer Meylan.

La première journée de cette compétition, où se retrouvaient quelques uns des meilleurs cavaliers poney et chevaux élite du monde (Peter Wylde, Jos Lansik, Ludo Philippaerts, Eric Navet, Reynald Angot etc.) se soldait par une 8e place dans le petit tour pour Jennifer Meylan sur Top Magnum. Deborah Lazzarotto renonçait a engager Top Black Pearl légèrement souffrante a un pied et se consacrait aux grosses épreuves. Valentine participait avec Jasmin aux petits tours et tentait de concourir avec Star Boy sur les gros parcours.  Le reste de la journée n´apportait rien de concluent aux Suisses, qui n´étaient visiblement pas au mieux de leur forme en cette première journée.

Le samedi, les petits Suisses se reprenaient. Au final du grand tour, Jordan Schoch (Machno Carwyn) était 3e, Julie Delaporte (Top World Princess) faisait un tour de toute beauté et finissait 5e, talonnée par Deborah Lazzarotto (6e). Valentine de Rham entamait très mal son
tour et engrangeait 25 point à l´issue de l´épreuve. Jennifer Meylan était éliminée après une chute. A signaler que Valentine de Rham se classait 9e avec Jasmin dans le petit tour.

Dimanche le Grand-Prix nous réservait de formidables émotions. Quelques 2000 personnes dans les tribunes, tables VIP combles, épreuve retransmise en direct par la télévision belge... Autant d´ingrédients susceptibles de déstabiliser les jeunes cavaliers poneys... Dexter et la Française Alice Chambaud ouvrait le bal et donnait la mesure de la difficulté de ce parcours en terminant avec 7 points... 13 obstacles, 16 efforts !! Un triple au ras des tribunes combles, des lignes sans cesse biaisées et une hauteur culminant parfois à 1 mètre 35. Les candidats devaient se succéder jusqu´au 10e avec le même résultat calamiteux, deux chutes, meilleur résultat un 4 points....

Puis la jeune belge Mélanie Rambouts, partie 11e, provoquait le délire dans les gradins en concluant son parcours sans fautes. Tous n´attendait alors qu´un deuxième sans faute pouvant assurer un barrage et donc du spectacle. Mais le parcours était vraiment sélectif a Liège et il fallut attendre le passage du numéro 24, Jordan Schoch et Machno Carwyn, pour qu´enfin se réalise les espoirs de tous. Deborah Lazzarotto (photo), 27e au start, rentrait en piste extrêmement concentrée. Elle devait en ressortir 1 minute et demi plus tard sous une véritable ovation de la foule, au comble de voir cette petite fille rejoindre les deux seules barragistes de l´épreuve. Après les éliminations successives des jours précédents dans les grosses épreuves avec sa jument Top Laissa, Jennifer Meylan préférait renoncer à prendre le départ, tandis que Valentine de Rham terminait son parcours avec 12 points en selle sur Star Boy.

Finalement, c'est la Belge Mélanie Rambouts qui remportait l´épreuve. Pourtant Machno Carwyn et Jordan (3es) avaient pris tous les risques mais étaient victimes d'un arrêt à l'abord d'un gros oxer. Un peu plus lente que la cavalière belge, Deborah Lazzarotto se classait 2e. Les Suisses laissaient derrières eux quelques uns des meilleurs cavaliers et poneys d´Europe, notamment New York Skiline monté par l'Anglaise Nicole Pavitt ou sa compatriote Hanna Paul sur Mister Amontilano.

Un excellent week-end donc pour les élèves de Charles Schoch dont fait désormais partie Deborah Lazzarotto.