Fédération Genevoise Equestre

Ned Kelly: Le Robin des Bois australien

   


Australie, fin du XIXe siècle. Accusé à tort d'avoir volé le cheval d'un riche propriétaire terrien, Ned Kelly est jeté en prison comme un malpropre. Libéré au bout de trois longues années de détention, il tente désespérément de retrouver le droit chemin et de gagner honnêtement sa vie, afin de subvenir aux besoins de sa famille. Mais il n'a pas la partie facile, d'autant qu'il est persécuté par les autorités et qu'il fait l'objet de préjugés liés à ses origines irlandaises. Les choses se gâtent d'avantage encore lorsque sa mère est arrêtée pour une sombre affaire d'agression. Cette injustice révolte le jeune homme, qui opte alors pour la rébellion et la clandestinité.

Plus qu'un hors-la-loi, Ned Kelly est une figure mythique du banditisme australien. Considéré comme un véritable Robin des Bois par ses contemporains, il méritait bien qu'on lui fasse honneur au grand écran. C'est le cas avec "Ned Kelly", épopée épique digne des westerns crépusculaires de l'âge d'or hollywoodien. Porté par un Mick Jagger encore jeune et plein de fougue, ce film réaliste fait la part belle aux scènes contemplatives, entrecoupées de fusillades mortelles et de cavalcades époustouflantes. Mais ce petit côté aventureux n'enlève rien à la valeur historique du propos, qui ne se gène pas pour critiquer ouvertement l'oppression des autorités britanniques sur les colons de cette époque mouvementée.

Malheureusement, et c'est souvent le cas des films datant d'avant l'invention du DVD, le bonus sont complètement inexistants. C'est d'autant plus dommage qu'on aurait certainement apprécié d'en savoir plus sur le véritable Ned Kelly et la période troublée qui a présidé à sa révolte.
 
"Ned Kelly" de Tony Richardson avec Mick Jagger. Distribution Impuls, Son DD 2.0, Zone 2.

AB/TLC-ATC.com