Fédération Genevoise Equestre

News du Week-end - Saut à Marsens

Vincent Deller remporte la finale du Summer Classic

Photo Pascal Mathieu
Vincent Deller était aux anges dimanche à Marsens (FR) sur le fief de la famille Sottas. En remportant le Grand Prix de la finale du Summer Classic 2006 sur la bien nommée Impériale du Dalot, il a signé son plus beau succès et s'est vu remettre, en tant que meilleur cavalier romand de l'épreuve, la très convoitée wild card pour le prochain CSI-W de Genève des mains de sa jeune directrice Sophie Mottu (Photo).
Photo Pascal Mathieu
Les Genevois Pierre Brunschwig, 4e sur Orient Express IV, et Pascale Dusseiller-Wolff (Photo), 7e sur Quality (déjà 3e du S1 vendredi), se sont aussi bien classés. Déception en revanche pour Philippe Putallaz, 13e sur Kolebo des Cabanes (12 pts), Fabrice Cottagnoud, 18e sur SPCS Rivjiena (17,75 pts) et Nicolas Firmenich (Dionysos II) qui a préféré abandonner.
 
Photo Pascal Mathieu
Pour en arriver là, Vincent Deller a dû batailler ferme tant le parcours construit par Marc Etter, Serge Jaquet et Christian Sottas était exigeant et très technique. Beaucoup de cavaliers se sont fait piéger notamment par la rivière, le vertical qui suivait ou encore le triple saut en fin de parcours mais aussi par un temps limite qui ne permettait pas de traîner. Du coup, aucun cavalier ne réussissait une sans faute au parcours initial.

Avec ½ point, Vincent Deller prenait la tête à l'issue du tour initial devant Niall Talbot (Tequi d'I CH, 1 point), Franck Goubard (Lisa von st Gilgen) et Marcel Moser (Excel CH) tous deux à 4 points. Dans le «winning round» qu'il avait la délicate tâche de conclure, Vincent Deller assurait un sans faute malgré la pression pour rester devant Niall Talbot (1 pt), Marcel Moser (4 pts) et l'autre Genevois Pierre Brunschwig (Orient Express IV), auteur d'un excellent «winning round» sans faute après un tour initial pénalisé de 4 points ½.

Ce succès qui fait suite à une série de classements Grand Prix (6e notamment à Crans Montana), c'est le résultat d'un travail assidu. Vincent s'entraîne avec le Hollandais Albert Voorn qui vient à Genève 6 à 8 fois par an. Et les cours de sophrologie suivis cet hiver n'y sont pas pour rien non plus. «Ça m'aide à gérer des situations comme ici à Marsens» avoue Vincent. «Ça fait bien sûr très plaisir de gagner, c'est inattendu même si j'ai enchaîné une série de classements en Grand Prix avec ma jument» expliquait Vincent. «C'est un cheval de grande qualité qui a débuté les Grand Prix à Crans Montana l'an passé. Je l'ai eue à 5 ans et on a progressé des petites épreuves jusqu'aux Grand Prix ».

Mais cette victoire, c'est aussi celle d'une famille soudée qui visite les places de concours pratiquement chaque week-end. «C'est beaucoup de bonheur, un grand moment!» confiait les larmes aux yeux Sylvie. Leur petite Romane a suivi très attentivement toute l'épreuve sous la pluie en tenant les pouces à son papa. «Ma famille me soutient, c'est important pour moi» ajoutait Vincent qui se réjouit de participer pour la première fois aux épreuves internationales du CSI-W de Genève (7-10 décembre 2006). «C'est un bonus et une chance immense pour tous les cavaliers de Suisse romande ».

La veille, la jeune cavalière genevoise Johanne de Coulon terminait à une honorable 7e place de la 1ère finale du Youngster Summer Classic 2006 sur Mic Mac de Courcy. Elle était la meilleure représentante du canton dans cette compétition remportée par le Bernois Daniel Etter (Cento Z) devant Beat Grandjean (Socrates L) et Laurence Schneider-Leuba (Wiluna CH). «Je suis super contente de mon cheval qui a bien sauté. Je ne le monte que depuis le mois de juin. Il est destiné à la vente. Ce circuit Summer Classic m'a permis de le mettre en valeur » expliquait Johanne. Egalement double sans faute, Chiara Wilde était 8e sur Très Chiq P.

L'an prochain, le circuit Summer Classic, qui se compose de 4 manches qualificatives à Crassier, Corcelles-Cudret, Cheseaux et Lignières, devrait être reconduit. «L'un des principaux sponsors est d'accord de continuer, tout comme deux autres» expliquait l'initiateur de la compétition Kerry Christie qui se réjouit de reconduire également le circuit pour les jeunes chevaux. «On va trouver un système pour mieux équilibrer les chances entres les chevaux de 6 et de 7 ans».

Toujours à Marsens, la championne suisse en titre Anina Züger (Mill Road Jessica) a remporté le relevé championnat de Marsens des poneys qui devait être initialement le championnat suisse. Mais, pour des questions de règlement qui aurait contraint les jeunes ayant participé au dernier championnat suisse juniors à Ascona à rester à pied, les organisateurs et les divers responsables ont préféré cette formule. La Genevoise Deborah Lazzarotto (Top Chiaro di Luna), basée aujourd'hui dans le canton de Fribourg, n'est pas passée loin de la victoire puisqu'elle était au barrage face à Anina Züger. Si la Suisse allemande réalisait le sans faute, Deborah commettait une faute. La Chaux-de-Fonnière Fanny Queloz (Irish Boy du City Horse) terminait sur la 3e marche du podium.
Photo Pascal Mathieu
 

Marsens/Textes et photos: Pascal Mathieu