Fédération Genevoise Equestre

News du week-end: Polo à Veytay

JAEGER-LECOULTRE POLO MASTERS A VEYTAY

 

3.09.08 –Helvetica a remporté le Jaeger-LeCoultre Polo Masters 2008 à Veytay. L’équipe composée de Pierre-Louis Chardier et des Argentins Juan Zavalia, Domingo Force et Ignacio Garrahan, a battu 10 goals à 6½  la formation Veytay/Jaeger-Le Coultre avec Yasmine Firmenich-Luginbühl, Claire Payne, l’Argentin Horacio Fernandez Llorente et L’Uruguayéen Alexis de Boismenu.

 

 
Déjà finaliste malheureuse ces deux dernières années face à l’équipe de Veytay/Jaeger-Le Coultre, Helvetica a ainsi pris sa revanche. « On la voulait, on a gagné tous les matchs pour arriver en finale, c’est formidable ! » confiait Pierre-Louis Chardier. « On a tout donné mais ça n’a pas suffit, ils étaient plus fort, tout simplement, expliquait Yasmine Firmenich-Luginbühl. Les chevaux étaient aussi un peu moins frais que les leurs car ils se sont beaucoup dépensés hier pour accéder à la finale ».

 

L’équipe VT Wealth Management de Thomas Fédier a battu Synergy Asset dans la petite finale. Les jeunes, formés à l’école de polo, étaient aussi à l’honneur. Ils ont fait quelques échanges de balles sur le grand terrain avant les finales. Une fois de plus, le tournoi a été baigné de soleil et a attiré un très nombreux public. Au bord du terrain, le médaillé de bronze en judo aux JO Sergei Aschwanden, invité par la marque horlogère marraine du tournoi. « C’était intéressant, c’est la première fois que je vois du polo. Impressionnant aussi, ça va très vite ! » confiait le médaillé olympique. Seul bémol, il n’y avait plus assez de nourriture à la cantine peu après midi pour le public. Le patron des lieux Yves Luginbühl s’est exusé. Le traiteur n’en aurait pas assez prévu. La leçon est tirée pour l’an prochain.

 

Enfin, les frères Simon et Martin Luginbühl s’apprêtent à vivre un grand moment. Ils sont partis mercredi avec leurs 10 chevaux pour Hambourg où ils disputent dès vendredi leur premier championnat d’Europe en compagnie de Sacha Pictet et de Guy Schwarzenbach. La moyenne d’âge de l’équipe est de 25 ans. Jamais une formation suisse aussi jeune n’y avait participé.

 

 
Ce championnat se déroule sur dix jours. « Nous visons la 4e place sur 8 équipes, confie Simon Luginbühl. Mais la tâche sera rude car nous sommes dans le groupe de l’Italie, championne en 2005, de la Hollande et de l’Angleterre qui totalise 12 victoires depuis 1950 ». « On se réjouit de cette expérience ! » concluent les deux frères.

 

Pascal Mathieu