Fédération Genevoise Equestre

Putallaz et L’Amie: nouveau doublé à Corminboeuf

En signant un doublé dans les S1 du national de Corminboeuf (FR), Philippe Putallaz et L'Amie (photo) ont réédité leur performance de l'an passé où ils avaient gagné les deux S1. Et ce malgré une forte concurrence composée notamment du champion suisse en titre Beat Grandjean, remis de sa jambe cassée en Italie quelques jours avant le CSI-W de Genève, du Bernois Daniel Etter et de la jeune Jurassienne Maryline Vorpe. Vainqueur de onze S1 et d'un Grand Prix l'an passé, L'Amie s'est de nouveau montré excellent.

Samedi soir dans le Prix Volvo-Garage Nicoli, le hongre hollandais de Manfred Wilde et Philippe Putallaz ont signé le meilleur temps devant Christian Tardy et Nicole Tanner. Le Genevois Fabrice Cottagnoud réalisait un sans faute avec SPCS Rivjiena (9e). Dimanche après-midi, dans le Prix Banque Privée Edmond de Rothschild SA-Fribourg, ils ont remis ça en se montrant les plus rapides au barrage. Suivaient Gian Battista Lutta (Irnstein), Maryline Vorpe (Feu de Chignan CH) et Fabrice Cottagnoud, 5e et de nouveau excellent sur SPCS Rivjiena. « Le S1 de samedi était difficile. Il n'y a eu que neuf sans faute sur 58 départs, avoue Philippe Putallaz. Dimanche, le parcours était plus gros mais un peu moins difficile. D´ailleurs, il y a eu 14 sans faute. Deux cavaliers n'ont pas pu se rendre au barrage comme ils ne prenaient que les 30% des partants ». 


Programme chargé

« Ça fait 27 ans que je viens à Corminboeuf et j'ai gagné chaque année une épreuve, poursuit Philippe Putallaz, ravi de sa monture L'Amie. C'est vraiment un cheval exceptionnel. Depuis 2001, il a participé à cinq S1 à Corminboeuf et les a tous gagné ». L'année 2004 commence fort pour le cavalier de Versoix qui pourra compter sur L'Amie bien sûr, mais aussi sur Maastricht D, Renardos et Pasca B et Ganaëlle du Roset CH (photo ci-dessus). Luitennand a été vendu pendant l'hiver. « Ganaëlle va être mon 3e cheval de pointe cette année derrière Maastricht D et L'Amie. Je dois encore planifier sa saison avec ses propriétaires, la famille Rizzoli » explique Philippe Putallaz qui sera en lice à Avenches-IENA le week-end prochain. « Je ne pense pas sortir L'Amie à cette occasion. Je vais le laisser au repos ».

Le programme du cavalier de Versoix est chargé pour les mois à venir. Après Avenches, il ira à Holziken (AG) pour un concours international deux étoiles où Willi Melliger est engagé dans l'organisation, puis à Wermatswil pour l'une des manches du championnat suisse élite avant des expéditions à l'étranger : Maubeuge, Vittel, le CSIO de Linz (Autriche) en mai, puis les CSIO de Lisbonne et Madrid avant le CSIO de Neuendorf.

Philippe Putallaz était aussi content de son élève Chiara Wilde qui a manqué de peu un classement dans un S1 avec Mounten Clover. Il avait aussi de quoi être fier de son fiston Jessy, très régulier dans les épreuves juniors J3 (7e et 9e sur Gamba de Couvrigny et 11e sur Melana qu'il montera de temps en temps). « Jessy montera aussi un peu Renardos » ajoute Philippe Putallaz. En J3, on relèvera aussi le 6e rang de Sabrina Psarofaghis et Jafar du Dombief et la 10e place de la championne d'Europe poneys Julie Delaporte qui fait dès cette année ses premiers parcours à cheval sur la jument Maribel vue sous la selle de l'ex-championne romande Laurence Schneider.


Plusieurs classements pour Deborah Lazzarotto


Photo: G. de Sépibus

Ce week-end, les poneys étaient aussi à la fête à Corminboeuf à l'occasion de la 7e édition du Concours de saut international poneys. La Genevoise Deborah Lazzarotto (photo), établie dans le canton de Fribourg, a obtenu plusieurs classements avec Top Chiaro di Luna : 8e et 9e dans le Grand Tour et ils ont manqué de justesse le barrage dans le Grand Prix Cartier (12e). Un Grand Prix une fois de plus dominé par les Françaises. Sandy Castel Escoffier (Joyau d'Argent) devançait Stéphanie Debruères et Charlotte de Moussac. L'autre Genevoise Valentine de Rham, également établie dans le canton de Fribourg, était 10e sur Jasmin III dans une épreuve du Grand Tour le samedi.

P. M.