Fédération Genevoise Equestre

Saut aux Ecuries du Courtil

Saut au Courtil Zoom sur « Saut au Courtil » (touche ESC pour fermer)

Cette dernière semaine de vacances d’été accueillait l’édition 2014 du concours des Ecuries du Courtil.

La première journée du samedi débutait avec une B70, qui revenait à Mathilde Klein (Orchid’s Verona) devant Anna Parker (Dipsy B) et Maëva Christinaz (Keeper des Rouets). L’épreuve B80 suivante était remportée par Melany Vazquez (Querida Du Landey) précédant Sorya Lagnaux (Weper Sam) et Sophie Parker (Milly II).

En BR90 Vasilisa Terebova (Calinka IV) était la plus rapide devant Tuline Willinger (Keres du Courtil CH) et Lucy Aillaud (Gogol V). Nicolas Brown (Norton des Poses) remportait la BR100 devant Anne Laurent (Mountcharles Biscuit) et Emilie Froidevaux (El Nino III).

Les organisateurs Philippe Piquemal et Anastasia Scherz ont très gentiment relevé le défi d’accueillir pour la première fois les Finales Genevoises Poneys sur leurs terres, et c’est donc lors de la qualificative le samedi après midi que les choses sérieuses débutèrent pour les futurs médaillés. Melvyn Nappez (Ove de la Lampe) remportait l’épreuve en catégorie ABC devant Nina Tivollier (Nikita XL VI) et Julie Galley (Anita III). Chez les poneys D, Louise de Gottrau (Pym des Roses) se classait devant Jessie Chollet (Oliver de Bere) et Olivia Benn (Roman de Luz).

Aurélie Cochard-Bayet Zoom sur « Aurélie Cochard-Bayet  » (touche ESC pour fermer)

C’est par une journée agréable, que le concours débutait dimanche matin avec une BR100. Arina Nalbandian (orange D’Sier) était la plus rapide précédant Clara Rey (Noty Meraniere) et Emilie Robert-Tissot (Top Model de Chignan CH).

Avec la dernière manche du Championnat Juniors et Jeunes Cavaliers Moser-Vernert – FGE, les participants visaient tous de confirmer leurs qualification parmi les 20 meilleurs paires de la saison et ainsi participer aux finales la semaine prochaine aux Hauts de Corsinge. La leader du championnat, Aurélie Cochard-Bayet se montrait imbattable à nouveau lors du barrage avec sa monture Ozone II. Manon Carletti (Cavalia) se classait seconde réalisant le seul second barrage sans fautes. Arina Nalbandian (Orange D’Sier) très rapide, mais pénalisée de 4 points s’emparait de la troisième place.

Après une désormais traditionnelle belle présentation des poulains Genevois, les choses sérieuses débutaient avec les finales de la catégorie poneys.

Plusieurs cavaliers réussissait le sans fautes dans la première manche en catégorie ABC, mais c’était sans compter ave le stress qui s’invitait lors de la seconde manche et voyait les rêves de victoires s’envoler pour beaucoup. Nina Tivollier, très constante avec son poney Nikita XL VI, réalisait le seul triple sans fautes et décrochait donc logiquement l’Or. L’argent et le bronze se jouait alors à quatre lors d’un barrage. Kate Botterill (Omega de la Maladière) malgré une petite faute, s’emparait de la médaille d’argent grâce à un chronomètre rapide. Vincent de Rham (Little Top des Haies), lui aussi à 4 points, terminait à la 3eme place. Déception pour Melvyn Nappez et Caroline Schaffer qui terminent respectivement 4e et 5e.

Podium D

Podium D Zoom sur « Podium D » (touche ESC pour fermer)
Or: Justine Macheret, Argent: Olivia Benn, Bronze: Louise de Gottrau

Podium ABC

Podium ABC Zoom sur « Podium ABC » (touche ESC pour fermer)
Or : Nina Tivollier, Argent: Kate Botterill, Bronze: Vincent de Rham

Tout était à refaire après la première manche avec bon nombre de poneys se retrouvant avec un total de 4 points de pénalités. Justine Macheret (Newline Rocket) réalisait le seul parcours sans fautes. La cavalière de Versoix remportait alors la médaille d’Or. Ave trois cavalières au barrage pour se disputer les deux dernières médailles, le podium était disputé. Olivia Benn (Roman de Luz) était la meilleure réalisant le sans fautes. Louise de Gottrau (Pym des Roses) empochait le bronze, laissant Jessie Chollet (Oliver de Bere) terminer à la plus mauvaise place.

Si ces finales furent très réussies, avec une belle ambiance, des prix somptueux, et un public bien présent, la participation des poneys était assez faible avec seulement 20 couples inscrits dans les deux catégories. Nous allons devoir au sein de la FGE nous  pencher sur le sujet pour avoir un peu plus de cavaliers l’année prochaine !