Fédération Genevoise Equestre

Le TREC

Le TREC, littéralement Technique de Randonnée Equestre de Compétition, est une alternative intéressante pour les cavaliers qui souhaitent découvrir autre chose que les simples promenades ou la compétition de saut ou de dressage où l’effort est concentré sur une durée très courte. Il sollicite du cavalier et du cheval la maîtrise de plusieurs difficultés rencontrées au cours des trois épreuves qui sont généralement réparties sur un week-end.

1. Le POR (Parcours d’Orientation et de Régularité)

Dans cette épreuve, il s’agit de suivre scrupuleusement à la vitesse indiquée le tracé choisi par l’organisateur. Vingt minutes avant le départ, les participants se retrouvent dans la salle des cartes afin de reporter le tracé officiel sur leurs propres cartes topographiques. La distance à parcourir dépend du niveau de l’épreuve. Elle varie entre 20 et 60 kilomètres. Des postes de contrôle sont installés le long du parcours. Ils permettent de vérifier l’heure de passage de chaque concurrent, l’exactitude de l’itinéraire emprunté et l’état de santé du cheval (contrôle vétérinaire). Ils informent aussi de la vitesse imposée pour la suite du parcours (de 6 à 12 km/h). Une bonne maîtrise de la topographie permet d’anticiper l’effort du cheval et de gérer sa progression. Parfois, et c’est le cas pour le TREC de la Versoix, le POR est ouvert aux cyclistes et aux coureurs à pied.
 

2. Le PTV (Parcours en Terrain Varié)

Dans cette épreuve, il convient d’effectuer, en un temps idéal correspondant à une vitesse d’environ 12 km/h, un parcours d’environ 5 kilomètres parsemé d’obstacles naturels ou artificiels (tronc, fossé, passerelle, haie, gué, portail, immobilité, contre-haut, etc.). Les juges s’intéressent davantage à l’efficacité, à la franchise et au style du couple homme-cheval plutôt qu’aux performances de l’animal. Le PTV permet d’évaluer l’aptitude du cheval à récupérer d’un effort soutenu et prolongé.
 

3. La MA (Maîtrise des Allures)

Cette épreuve est destinée à mettre en valeur les allures du cheval. Dans un couloir d’environ deux mètres de large, celui-ci devra parcourir une distance de 150 mètres, d’abord au galop le plus lent possible, puis au pas le plus rapide possible, et ceci sans rompre l’allure ni sortir un pied du couloir sous peine de perdre tous ses points.
 

Renseignements sur le TREC

Nathalie Stirati

Av. du Lignon 16
1219 Le Lignon - Genève
078 768 92 92
022 796 71 28
trec@romandie.com